Le bal fleuri - Infusions bio

Aujourd’hui, nous vous proposons l’interview de Kadija Lenaud, créatrice d’infusions à base de plantes bio. Elle nous a partagé son parcours et sa démarche créative pour aboutir à des infusions originales et de qualité !

Pouvez-vous nous parler de votre parcours ?

Après avoir étudié la musique durant de nombreuses années, j’ai travaillé en tant qu’assistante de direction, fonction que j’ai exercée successivement sur Vaud et sur Genève jusqu’en 2020. Depuis 2019, je cheminais vers une reconversion professionnelle, désireuse de m’épanouir dans une activité manuelle et créative. Après avoir exploré maintes possibilités, l’idée de lancer une marque d’infusions aux plantes bio a germé et s’est rapidement imposée comme tout à fait réalisable. Bien que grande amatrice d’infusions depuis très jeune, je dois avouer que je n’avais jamais eu un contact très proche avec la nature ; toutefois, au fil de mes lectures et de sorties botaniques régulières, non seulement cette lacune a été comblée, mais j’ai également réalisé la source de bien-être qui m’avait échappé durant toutes ces années.

Comment avez-vous lancé votre activité ? Et pouvez-vous nous en dire plus sur vos produits ?

Je me suis très rapidement concentrée sur la recherche de plantes de qualité supérieure et l’instauration de plusieurs partenariats, car dans une logique d’approvisionnement en circuit court, sans passer par un grossiste, développer une gamme de tisanes qui ne reposerait que sur une seule source d’approvisionnement exposerait à une évidente rupture de matière première à courte échéance. Actuellement je travaille avec deux cultivatrices cueilleuses, une coopérative française et un fournisseur suisse.

Les plantes qui composent mes infusions sont traitées manuellement, de la cueillette à la mise en sachet, et sont issues de la culture biologique ou cueillies dans des environnements protégés. Ce traitement des plantes, dit « à l’ancienne », offre l’avantage d’une manipulation plus délicate, laquelle permet une préservation optimale des couleurs et des arômes.

S’agissant de mes mélanges, j’ai souhaité composer des créations originales, grâce notamment à l’introduction de plantes moins courantes en infusion telles que l’agastache anisée, le basilic cannelle ou encore la rose de Provins.

En matière de packaging, mon intention, dès le départ, était de me démarquer de l’existant en proposant un visuel moderne et frais, ainsi qu’une alternative au sachet kraft. Mes tisanes sont donc non seulement proposées en sachet kraft, mais également dans un pot de verre ambré, bel objet pratique et rechargeable.

Pourquoi avoir choisi le bio ?

Le bio s’est imposé comme un choix évident, dans une volonté de proposer un produit de haute qualité issu d’une agriculture saine et responsable. Développer une gamme d’infusions réduit les contraintes techniques, le produit étant livré brut à la clientèle ; raison de plus pour que cette matière première soit la plus qualitative possible.


Quelles sont les difficultés rencontrées pour produire bio ou naturel ?

Pour ma part, la difficulté principale s’avère la sécurisation de l’approvisionnement. Ayant choisi de travailler en circuit court, de surcroît en bio et sur des plantes rares pour certaines, je suis très attentive au suivi de mon stock et continue de chercher de nouvelles collaborations les plus locales possibles.

En ce qui concerne mes fournisseurs cultivateurs/trices, la rentabilité financière reste un enjeu de taille. N’oublions pas que l’obtention de belles plantes est le fruit d’une activité particulièrement chronophage, ce qui rend la production de masse difficile. Bien que ces personnes soient toutes mues par une passion commune pour leur métier qui prévaut sur l’aspect matériel des choses, je suis heureuse de leur offrir une rémunération à juste prix par le biais de cet approvisionnement en circuit direct.



Qu’est-ce qui vous passionne dans votre métier ?

J’apprécie bien entendu la dimension créative liée à la réalisation d’une nouvelle recette : aboutir à une création goûteuse, originale et harmonieuse, dans laquelle chaque plante utilisée apporte un petit plus est un challenge qu’il me plaît de relever. J’adore également travailler en silence dans mon atelier en humant les plantes qui m’entourent et que je manipule en réalisant mes infusions ; c’est un moment sensoriel et de pleine conscience que je considère à sa juste valeur, étant particulièrement heurtée par la violence sonore de notre monde actuel. La prospection auprès de professionnels me permet de sortir de mon travail très solitaire en atelier ; cette dimension me plaît donc beaucoup, d’autant plus que jusqu’ici j’ai fait des rencontres diverses et variées, toutes très sympathiques !